Outils pour utilisateurs

Outils du site


rire

Le surgissement du rire

Adam Sauvé (Metteur en scène) et Véronique Pascal (Comédienne, Auteure)

L'épisode décrypte l'efficacité de la comédie.

Pourquoi avons-nous besoin de la comédie ?

La comédie se décline pour tous les goûts et générations, mais on peut la ramener à cinq grandes catégories :

- Comique de gestes (gifles, chutes, mimiques…) : par exemple, Buster Keaton, Charles Chaplin - Comique de mots (jeux de mots, patois…) : par exemple, le Belge Raymond Devos - Comique de situation (ignorance, quiproquo, société…) : par exemple, Juste pour Rire - Comique de caractère (personnage stupide, jaloux,…) : par exemple, le Théâtre La Comédie à Montréal (Les hommes viennent de Mars, les femmes de vénus) - Comique de répétition (une situation ou une phrase qui se répète plusieurs fois) : par exemple, Charles Chaplin (Les Temps Modernes), dessins animés (Quoi de neuf docteur ? de Bugs Bunny)

Le but de la comédie est moral et didactique : elle démasque les imperfections des hommes et les incite à se corriger. La comédie corrige les mœurs par le rire, rappelle Molière dans la préface de Tartuffe. La parodie, la satire et le pastiche - politiques ou bourgeois - sont des manières détournées de dénoncer sans nommer explicitement, dans le sillage d'un défoulement collectif ou de désacraliser une œuvre culte. Par le rire, le théâtre devient outil d’apprentissage, de sensibilisation.

Essence et dimension artistique du rire

Est-ce que faire rire est un art ? Il faut arriver à distinguer l'art et la manière : faire rire s'apprend, il existe des techniques spécifiques qui permettent de tenir les spectateurs et les faire rire à chaque blague. D'autres techniques ne consistent pas à créer un rire programmé, mais à faire un émerger un rire spontané, souvent après avoir introduit une réflexion. Dans les deux cas, l'artiste met tout en œuvre pour engager le spectateur grâce à sa gestion du rythme, de son intonation. Le spectateur dans son fauteuil est actif, il anticipe la prochaine blague, mais fait face à quelque chose d'inattendu.

Au théâtre, le rire programmé se retrouve dans les Ligues d'Improvisation, tandis que le théâtre de création génère un rire adossé à une histoire : le but n’est pas de faire rire, le rire n'est qu'un moyen.

Second City, une des meilleures écoles d'improvisation aux États-Unis, a produit un nombre impressionnant de comédiens à succès. Le rire y est considéré à la fois comme un moyen et une fin, comme un art en soi car les comédiens les plus doués ont, en plus de la technique, des atouts uniques qu'ils exploitent sans retenue. Le basculement dans l’art se fait grâce à l'éloquence et un redoutable sens de la répartie.

Rire de soi, rire des mêmes

Le même - le semblable - renvoie au mème - l'image animée ou l'expression qui se partage des millions de fois sur Internet. On peut se demander si les mèmes ne sont pas nés sur la scène, certaines répliques cultes qui n’était pas nécessairement comiques au départ, ont été finalement détournées à des fins comiques, par exemple l'expression : Il faut manger pour vivre et non pas vivre pour manger de Molière dans L'Avare, qui est une critique jalouse des jouisseurs. Le rire d'aujourd'hui consiste à grossir des traits personnels ou ceux d'une communauté.

Les scènes du rire, majoritairement masculines, sont désormais occupées par des femmes jeunes et décomplexées, qui font de brillantes carrières dans plusieurs autres univers artistiques. Les femmes comiques des années 50 à 2000 ont eu à batailler contre le préjugé tenace qui affirmait que les femmes n'étaient pas drôles.

Conclusion

Le comique n’est pas finalement pas d'une légèreté gratuite, l’instant comique confronte, déstabilise les certitudes, provoque même des polémiques passionnées. Il comporte toujours une petite part de gravité, certes fugace, mais jetée comme un pavé dans la marre.

Humour is the best way to make the unbearable bearable - Mary Ann Shaffer (auteure américaine).

Références

Le théâtre d’improvisation, le secret de la comédie américaine

Humoristes francophones au Canada

Why Women Aren’t Funny, Christopher Hitchens - Vanity Fair (2007)

Humoristes (spectacles sur Netflix) :

Hannah Gatsby - Nanette

Ali Wong - Baby Cobra

Dave Chappelle

Trevor Noah

Théâtre :

La colère des doux, Théâtre du Futur et Théâtre Aux Écuries

La gardienne, et au Zoofest

Book of Mormon - comédie musicale américaine sur un livret, des dialogues et une musique de Trey Parker, Robert Lopez et Matt Stone.

Livre suggéré par Véronique Pascal :

Yes, And : How Improvisation Reverses “No, But” Thinking and Improves Creativity and Collaboration-Lessons from The Second City - Kelly Leonard and Tom Yorton, Harper Collins.


Écouter sur Youtube ou Soundcloud.
rire.txt · Dernière modification: 2021/09/23 19:07 de 172.97.217.23