Outils pour utilisateurs

Outils du site


drag_queen

Drag théâtrale

Adam Sauvé (Metteur en scène) et Barbada de Barbades (Drag Queen)

L'épisode nous éclaire sur les drags queen en tant que performeuses de la scène.

Aux origines de l'engouement

Le public, à l'exception des personnes très averties, confondent souvent le transformiste / travesti et la drag queen. Le transformiste / travesti imite ou parodie un personnage féminin : par exemple au cinéma, les personnages de comédie Tootsie, Madame Doubtfire, Madea ou Big Mamma.

La drag queen est un homme qui peut incarner un ou plusieurs personnages féminins, c'est une artiste complète pratiquant la danse, le chant et l'interprétation.

La drag queen a été popularisée dans le monde entier avec le film australien Les aventures de Priscilla, folle du désert, qui raconte l’histoire d’une compagnie de drag queens en tournée sur les routes d’Australie, au Québec avec Mado Lamotte, avec le groupe de musique Sister Queen avec sa chanson Extravaganza ! et avec Ru Paul Charles et son émission de téléréalité RuPaul's Drag Race.

Le pendant féminin de la drag queen est le drag King, une femme déguisée en homme, mais il existe aussi des femmes cisgenres qui sont drag queen.

Des divas plus grandes que nature

Théâtralité extrême

Adam: Une DQ est spectaculaire, on remarque ses perruques, ses costumes, son maquillage, son attitude, des expressions - Ru Paul avec son Sashay away). D’ailleurs, il existe au moins 5 styles de DQ (voir référence). Qu’est-ce qui est théâtral dans ton personnage, qu’est-ce qui te démarque des autres DQ ?

       Barbada : 

Polyvalence Multitude de styles de Drags. Navigue à travers ça.

Adam :

Barbada :

Préjugés, accusation et transgressions

Adam : Parlons de l’imaginaire collectif. Pour la plupart des gens, les DQ sont des folles hystériques (confusion avec le film ou la pièce de théâtre La Cage aux folles mettant en scène des travestis) ; on adore le glamour et parfois le mauvais goût des exagérations dans les spectacles de cabaret / burlesque ; certaines féministes dénoncent l’hyperféminisation et le côté femme-objet ; une frange de la société - très binaire - reproche la remise en question du genre de naissance. Quelle est ta position ?

Barbada :

Adam : Question pour briller en société : Conchita Wurst - autrichienne, gagnante d'un concours de chant européen en 2011, qui a fait sensation avec sa barbe) - est-elle une drag queen ?

Barbada : Je ne peux pas parler pour elle.

Une communauté tricotée serrée ?

Adam : Tu es une artiste professionnelle, tes performances ne sont pas un passe-temps, et le public n’en a pas toujours conscience, ni même les autres groupes artistiques professionnels. Comment sont organisées les DQ ? Qui vous représente et défend vos droits ?

Barbada : Pas vraiment d’organisation. Pas d’UDA. Pas d’union quelconque. Quelques rares DQ qui sont membres UDA, Très rares qui ont un agent. Travailleurs autonomes. Pas de costumier commun.

Adam : Nous allons maintenant approfondir le sujet de la performance artistique.


Se mettre en spectacle

Une performance totale

Adam: Parle-nous de ton processus de création et de tes collaborations. Parmi tes nombreuses transformations, quel est ton personnage préféré et pourquoi?

       Barbada : 

Dépend vraiment de chaque numéro. Comme une recette un peu improvisée: l’inspiration vient de plusieurs endroits. Des fois, part d’une recette Des fois, part des ingrédients Des fois, part d’une demande

Adam : Il ne s’agit pas uniquement de perruques et de maquillage, il y a un vrai travail de développement de tes personnages, de mise en scène et de scénographie.

       Barbada :

Adam : Tu offres des spectacles également en dehors des grands centres, comme au Cabaret-Club Le Drague à Québec ou même en région. Peux-tu nous en parler? Est-ce que l’ambiance, l’approche et l’audience sont différentes des spectacles que tu fais à Montréal?

       Barbada :
Les DQ et le théâtre

Adam : Certaines performeuses sont des comédiens de théâtre à la base. Je ne te cache pas que la fantaisie et la démesure des spectacles de DQ ferait du bien au théâtre, s’il s’en inspirait. Il y a ce côté artisanal qui vous rend authentique, vous faites tout vous-même : la mise en scène, les chorégraphies…

Barbada :

       En 2012, le metteur en scène Québécois Alexandre Fecteau, s’est mis en tête de 'réveiller' le théâtre :       

« Il faut que le théâtre cesse de se prendre pour du mauvais cinéma qu’on regarde avec ennui, toujours au bord de la somnolence. Il faut que le théâtre retrouve sa dimension collective, charnelle et événementielle. Il faut que les humains rassemblés dans une salle de théâtre soient vivants, sur scène comme dans les gradins. » Il a créé Changing Room, un docuthéâtre interactif sur les drags queens. Ce qu’il aime c’est la forte imprévisibilité dans un spectacle, la spontanéité et le fait de se mettre constamment en danger (il y avait une DQ amputée d'une jambe dans son spectacle).

Selon lui, un spectacle de DQ à la dynamique de numéro de cirque, qu’en penses-tu ?

Barbada :

Il est temps pour nous de passer à la conclusion.

*Musique de transition*

Conclusion :

Les DQ font maintenant des icônes de la culture pop, vous avez contribué à transformer la société

en mettant au devant de la scène la question du genre et l’affirmation soi. Les spectacles se sont professionnalisés, tout en gardant ce côté rafraîchissant et spontané pour faire de la place à des moments inattendus. Mais surtout, d’autres questions apparaissent en filigrane : la fierté culturelle et corporelle, qui résonnent avec notre époque. Si jamais vous voulez faire un peu d’introspection, vous pouvez trouver votre nom de DQ grâce à un outil en ligne - le lien se trouve en description, le mien est : Charlamaine Monroe

C’est malheureusement la fin de cette émission merci infiniment Véronique Pascal d'être venu nous partager ton experience dans cette émission.Chers auditeurs on se retrouvent lors du prochain numéro des Voies du Théâtre. N’oubliez pas de nous suivre sur les réseaux sociaux les liens sont en description et évidemment le meilleur moyen de nous soutenir et lâcher un pouce bleu et de vous abonner si ça n'est pas déjà fait.

Références

drag_queen.txt · Dernière modification: 2022/05/10 17:20 de 65.108.211.124