Outils pour utilisateurs

Outils du site


couleurs

Les Couleurs d’ici

Adam Sauvé (Metteur en scène) et Marie-Claude Daoust (Marionnettiste)

L'épisode parle d'identité, avec une illustration par l'histoire de la marionnette Madeleine, pour terminer sur les pièges autour de ce sujet inflammatoire.

L'identité, nos totems et nos tabous sur scène

Les artistes de la scène au Canada se retrouvent sur un certain nombre de valeurs : reconnaître la diversité culturelle et favoriser l'inclusion des artistes nés en dehors du Canada, pas uniquement chez les interprètes, mais également chez les auteurs et autres créateurs. Une ouverture se fait progressivement dans les productions télévisées, tandis que les spectacles vivants manquent encore de voix diverses en mesure d'exprimer d'autres expériences ancrées dans une culture étrangère.

La discussion aborde le sujet délicat des quotas de représentation, qui permettent aux artistes de la diversité d'être présents dans les productions, mais souvent dans des rôles secondaires, ce qui n'aide pas à leur visibilité. Un mouvement plus radical de déracisation à vu le jour sur la scène théâtrale du Royaume-Uni, notamment à travers la démarche du metteur en scène Peter Brook et de la Royal Shakespeare Company, qui accordent des rôles d'envergure aux interprètes de cultures diverses.

La scène théâtrale a ses vaches sacrées et lignes de démarcations : préserver le théâtre communautaire et régional, qui suppose que le semblable parle mieux au semblable, et s'aventurer avec précaution sur le terrain d'autres paroles, mémoires et traditions, pour éviter toute accusation d'appropriation culturelle.

Le cas de Madeleine

Marie-Claude Daoust raconte la création de sa marionnette Madeleine et toute la symbolique du personnage. Lors de son exposition en vitrine dans la station de métro Longueuil et sur scène, elle a suscité des réactions intéressantes et spontanées, en particulier sur son identité hybride.

Éviter les pièges ou tomber dedans ?

Créé-t-on principalement une œuvre pour une population de proximité, c'est-à-dire sa communauté régionale, culturelle ou ethnique ? La pièce Entends-tu ce que je te dis ? de la compagnie Nouveau théâtre expérimental, collaboration croisée entre des artistes du Québec et de la Martinique, met en scène des chialeurs, archétypes que l'on retrouve dans les deux cultures ; l'interprétation a la particularité de se faire dans les langues d'origine.

L'intersectionnalité, le métissage disciplinaire et les transgressions sont autant de prises de risques qui permettent de désamorcer les pièges des débats passionnés autour de la diversité culturelle chez les créateurs, producteurs, interprètes et diffuseurs : l'histoire et les personnages ne sont plus essentialisés, un personnage européen du 17ème siècle peut être interprété par un artiste d'une culture et d'une ethnicité différente, sans qu'il y ait besoin d'autre justification que sa capacité à incarner le personnage grâce à son talent.

Conclusion

En faisant une analogie avec un téléphone ou un ordinateur - appareils qui disposent de paramètres par défaut, les artistes créent eux aussi à partir de paramètres par défaut (ceux qu'on a l'habitude d'utiliser). Que pourrait-il nous arriver collectivement si le théâtre se mettait à utiliser des paramètres variés et personnalisés ?

Références

couleurs.txt · Dernière modification: 2021/09/23 18:59 de 172.97.217.23