Outils pour utilisateurs

Outils du site


comedien_saltimbanque

Le comédien, un saltimbanque ?

Adam Sauvé (Metteur en scène) et Nick Fontaine (Comédien)

L'épisode dévoile quelques aspects de la vie de comédien.

Libre comme un papillon

Dans l’imaginaire des gens, l'artiste est fantasmé, difficilement reconnu comme exerçant une profession. L'artiste n’a pas d’attache, c'est un doux rêveur ou l'amuseur de service aux dîners de famille. C'est une personnalité agile, ingénieuse de par sa capacité à jongler avec plusieurs activités : jouer la comédie et assurer un travail alimentaire.

Nous connaissons tous le reproche 'arrête de jouer la comédie' qui sous-entend un manque de sincérité. Lorsqu'un comédien professionnel interprête un rôle, la sincérité du jeu - c'est à dire la capacité à faire croire à ou à faire sentir quelque chose au public, rendre vraisemblable l’invraisemblable, rendre tangible l’intangible - est sa qualité première.

Un comédien veut éviter d'être enfermé, confiné à des obligations, or jouer est une raison d'être, mais aussi une activité organisée qui procure une grande satisfaction, due au sentiment que l'on fait un usage constructif de son temps. C'est mener en quelque sorte une vie de mercenaire en passant d'un engagement à un autre. Avant de monter sur scène, les petits rituels aident à s'échauffer et à se concentrer : récitation à l'italienne, grande respirations méditatives, placer des accessoires pour faciliter les transitions…

Les ressorts créatifs

Les acteurs et les actrices fascinent, notamment grâce à cette faculté à être quelqu’un d’autre le temps d’un spectacle. Cela passe d'abord par l'appropriation du texte, qui implique de comprendre la vision du metteur en scène. Cette vision, combinée à quelques initiatives personnelles et à l'intuition, permettent de commencer l'incarner.

Établir la toile de fond de son personnage, en se posant des questions essentielles, apportent une texture, une dimension. Ce travail peut même débuter au stade de l'audition. Les autres comédiens sont aussi une source d'inspiration quand une dynamique d'écoute est bien établie.

Que devient l’artiste après le spectacle ? Tout de suite après la finale, il y a un soulagement puis le regret que tout soit terminé. Le personnage, les amitiés tissées pendant les répétitions et les représentations manquent à l'artiste. C'est ici que la notion de comédien-mercenaire entre en ligne de compte : n'ayant plus de contexte pour pratiquer son art, il part à la recherche d'un nouveau projet.

Le comédien et la culture

En tant que porteurs de voix de l'œuvre au sens large, les comédiens sont des ambassadeurs de l'art et de la culture, dans la mesure où ils transmettent l'énergie créatrice d'une pièce de théâtre (art) qui se déroule dans un environnement spécifique (culture). Le tout est de savoir ce que l'on s'autorise à porter et à partager, et par quels moyens.

Un interprète est-il pour autant nécessairement cultivé ? Le public ne confond-il pas sa maîtrise de l’éloquence, sa connaissance des textes, avec le fait d'être cultivé ? L'éloquence constitue une culture en soi, elle témoigne d'une recherche du mot juste, d'un savoir qui se construit.

Concernant la ‘monétisation’ du travail artistique, la diversification des activités artistiques dans la sphère numérique, la culture devrait rester un ressource accessible. Le théâtre doit demeurer un art humble et c'est cette absence d'avarice qui assurera sa pérennité.

Dans la carrière d'un comédien, travailler dans le domaine culturel signifie prendre des risques, dans la mesure où il y a un investissement en temps et argent, dans un contexte où la réussite n'est pas garantie. Faire partie d'un mouvement culturel, c'est aussi s'exposer sur scène, c'est une prise de risque terrifiante.

Conclusion

Adam:

Dit moi Nick , as- tu un conseil que tu aimerais laisser mot au aspirant comédien ?

Nick: Tant que l'on a toute sa tête et que le sang pompe dans nos veines, il n'est pas trop tard de se lancer dans quelque chose envers lequel on éprouve de l'amour.

Son fort intérieur, y lire ce qui y est gravé pour ensuite s'écouter dans ce qu'il nous indique et enfin, le résumer en ses propres mots pour créer une citation qui n'appartient qu'à soi.

Adam: C’est le temps pour nous de conclure et j’aimerai vous parler brièvement de Thespis considéré comme le premier acteur ou bien dramaturge . Imaginatif, autodidacte il se prêtait à la chanson, la danse et usait d'ingéniosité pour mettre en scène une nouvelle vision, de nouveaux codes qui sont aujourd’hui les piliers d’un théâtre plus moderne. C’est pourquoi thespis est plus qu’un nom mais désigne également l’acteur. Même si les codes et les sociétés ont évolué, le thespis lui non, il s’est adapté . Et même s’il ne puise plus nécessairement son inspiration de la voix des dieux. Il puise tout de même son inspiration d’une source tout aussi puissante, lui-même. Il donne tout de lui-même et partage malgré les difficultés ses expériences ainsi que celles d’une humanité au spectateurs, la ou enfin nous sommes tous rassemblé d’en une seul et même salle. Voila le théâtre au delà de l’image qu'on veut bien lui donné les théâtre c’est le partage.

C’est malheureusement la fin de cette émission merci infiniment à Nick Fontaine d'être venu nous partager ton experiences dans cette émission.Ont se retrouvent lors du prochain numéro des Voies du Théâtre. N’oubliez pas de nous suivre sur les réseaux sociaux les liens sont en description et si vous avez aimé cet épisode lâcher un 1 pouce bleu et partagez ça nous aident grandement pour le référencement. C’était Nick Fontaine et Adam Sauvé sur radio Sipo. A bientôt.


*Générique* –

Véritable signification de ‘thespian’ (comédien) :

Histoire de Thespis Inspiré des dieux (s’exprimant comme les dieux)

Références

comedien_saltimbanque.txt · Dernière modification: 2022/05/03 12:13 de 65.108.143.154